Menu
AccueilActualitésPartenairesFocus sur la Clinique de Vence, les Cadrans Solaires - de 1950 à aujourd'hui

Focus sur la Clinique de Vence, les Cadrans Solaires - de 1950 à aujourd'hui

VENCE 2

 

C'est en 1950 que la Fondation Santé des Etudiants de France, ayant acquis le Sanatorium "La Maison Blanche" à Vence, demanda au Docteur Palliès et à Roger Goudard d'y faire fonctionner une nouvelle section sanatoriale pour étudiantes.

En effet le Docteur Palliès s'était rendu compte très vite que le climat particulier de Vence, doux et tempéré, abrité des vents, permettrait de soigner efficacement les bronchitiques et les asthmatiques.

Si bien que lorsque le problème de la conversion de la Maison Blanche se posa, il proposa de créer une section pilote pour maladies bronchiques, dans les locaux d'une clinique de 21 lits, construite dans la propriété des Cadrans Solaires acquise dès 1955.

Ouverte en 1963, cette nouvelle section obtint un succès tel qu'il fallut songer à l'agrandir. Finalement la Fondation, après avoir acquis de nouvelles propriétés contigües dont le Sanatorium Ad Astra, décida grâce à une subvention du Ministère de l'Education, la construction d'un ensemble  architectural complet regroupant hospitalisation, services médicaux, bloc des études et complexe sportif.

D'abord réservé à des jeunes filles étudiantes et lycéennes, l'établissement a accueilli des garçons dès 1967. En 1979 il était mixte et recevait en priorité et à partir de 13 ans, les collégiens, les lycéens, les élèves de l'enseignement technique, les étudiants, les jeunes travailleurs, et dans la mesure des places disponibles, des adultes.

Le Centre de bronchopneumologie de Vence est l'exemple d'une conversion sanatoriale réussie. Ceci grâce à l'enthousiasme du Docteur Palliès qui a consacré une grande partie de son existence à créer, puis à parfaire cet instrument. Mais aussi grâce aux appuis nécessaires qu'il a pu trouver auprès de la Fondation, et notamment du Docteur Douady (fondateur de notre Association Guy Renard) et de M. Martin. 

Aujourd'hui c'est une structure qui allie soins et études pour plus de 250 patients âgés de 8 à 18 ans. Le service de la scolarité de la clinique Les Cadrans Solaires est une annexe du lycée Henri-Matisse de Vence. 

Depuis peu, l'établissement vençois appartient au réseau des écoles associées de l'UNESCO. Un label et des valeurs partagées qui participeront, n'en doutons pas, à asseoir sa position sur l'échiquier éducatif azuréen.

Mis à jour le jeudi 16 février 2017 16:50

Suivez-nous !

Flux RSS Guy Renard Guy Renard sur Facebook Guy Renard sur Twitter

A lire

Go to top